Join the Conversation

CPAC Live: 2014 Liberal Convention

  • The NDP's 2013 policy convention was held at this very location in Montreal. One of the biggest debates was to remove references to socialism from the party constitution.

    But resolutions also passed to create a national mining strategy, a national forestry strategy, a national science strategy, a national food strategy, and a national housing strategy.

    A resolution also passed on a health care agreement with better access to prescription drugs for Canadians -- that was in the 2011 Liberal election platform and is part of a priority resolution being debated tomorrow. 
    Comment ()
  • The Conservatives, meanwhile, passed several resolutions at their fall 2013 policy convention in Calgary.

    Nothing came with a specific price tag; many resolutions dealt with justice, social policy, and labour. However, policy resolutions passed on:

    • consecutive rather than concurrent sentences for more than one serious crime
    • encouragement of a reduced number of income tax brackets, creating a less progressive taxation system
    • "strategic investments" in the Far North and territories (communications, transportation, defence)
    Comment ()
  • Results are about to be announced for the election of party president.
    ---
    On annoncera sous peu les résultats de l’élection du président du parti.
    Comment ()
  • Anna Gainey was a senior advisor on Justin Trudeau's leadership campaign, is president of the Westmount--Ville-Marie riding association in Montreal, and worked for cabinet ministers Bill Graham and John McCallum. The daughter of former Montreal Canadien great Bob Gainey, she serves as executive director of the Gainey Foundation, created after the tragic 2006 death of her sister Laura at sea.

    Gainey's platform calls for a nominations ombudsperson, more contact with progressive organizations, more resources for volunteer recruitment and mobilization, a simpler online donation option, better online engagement with francophone voters, and better use of data.

    Brian Rice is a Vancouver-based entrepreneur and consultant with a specialty in data and management. He is president of the federal party's British Columbia wing and developed a course for managing local riding associations.

    Rice's platform calls for more attention to field organization, volunteers, voter data, and training.
    Comment ()
  • Anna Gainey wins election to replace Mike Crawley as Liberal party president.
    Comment ()
  • This concludes today's live online coverage from the 2014 Liberal convention. Visit www.cpac.ca for video-on-demand, including Justin Trudeau's speech.

    Join us again tomorrow (Sunday) at 8am ET / 5am PT for the final day of policy debate as delegates consider more than 30 resolutions. 

    Thanks for watching and participating!
    Comment ()
  • EN DIRECT - Pierre Donais avec Marc Garneau. #cdnpoli #LIB14 #LPC14
  • Welcome to the final day of CPAC's live coverage from the Liberal biennial convention in Montreal.
    ---
    Bienvenue à la dernière journée de notre couverture en direct du Congrès biennal 2014 du Parti libéral du Canada , à Montréal.
    Comment ()
  • Seventeen priority resolutions go straight to the convention floor Sunday morning, without consideration at the policy sessions.
    Comment ()
  • Anyone can attend, but only elected delegates can vote. Delegates must be party members, not just supporters.

    "Every riding is entitled to elect 20 delegates, plus 2 Aboriginal delegates. Youth clubs can elect 4 delegates and women’s and seniors’ clubs can elect 2 delegates. Alternates can take the place of a delegate and be eligible to vote if an elected delegate is not able to attend the convention."

    Comment ()
  • Policy resolutions are not binding on the leader to include in the 2015 platform. Liberals voted against changing this rule at the last convention.
    Comment ()
  • The Policy Process

    1) A local riding association or commission club must sponsor all policy resolutions.


    2) Provincial or territorial Liberal policy groups choose 10 resolutions for submission to the biennial convention. One is marked as "priority" and proceeds directly to the convention plenary. The same process holds for the various Liberal commissions) Aboriginal Peoples, Women, Young Liberals, and Seniors), the national caucus, and the national policy committee.

    3) The other resolutions are debated at policy workshops, which send two resolutions each to the full convention plenary.

    Adopted resolutions become official party policy, though the leader maintains control of the election platform.

    Unadopted policy resolutions can be reintroduced at future conventions.
    Comment ()
  • The National Policy and Electoral Platform committee (NPEP) includes the:

    • national policy chair and vice-chair
    • Justin Trudeau
    • national director
    • national campaign co-chairs
    • one representative from each commission
    • four additional Liberal party members appointed by the leader
    • four caucus members
    • policy chair from each provincial/territorial association

    They coordinate policy development and the official set of Liberal policies, and draft the election platform (subject to Trudeau's line-by-line veto)

    Comment ()
  • Delegates will spend 2.5 hours on policy resolutions that were either deemed priority or advanced from the convention's policy sessions.

    Liberal deputy leader Ralph Goodale and national policy chair Maryanne Kampouris are the co-chairs.
    Comment ()
  • À compter de 8 h 30 HE, les délégués passeront 2,5 heures à débattre des résolutions politiques prioritaires ou qui on été présentées lors des séances des délégués et jugées aptes à être débattues en plénière.

    Les coprésidents sont Ralph Goodale, chef adjoint du PLC, et Maryanne Kampouris, présidente nationale des politiques.
    Comment ()
  • 2. « Pollinisateurs et agriculteurs » : Résolution en faveur d’un moratoire sur les néonicotinoïdes au Canada

    ATTENDU QUE les ruches gérées, les abeilles sauvages et les pollinisateurs indigènes font partie intégrante des pollinisateurs en agriculture et dans le milieu naturel et sont irremplaçables;

    ATTENDU QUE la vitalité économique du secteur agricole des cultures et du bétail, qui représente 8 % du PIB total du Canada, dépend en fin de compte de la santé des pollinisateurs;

    ATTENDU QUE les insecticides à base de néonicotinoïdes sont soumis à des moratoires dans d’autres pays à cause des liens probants qu’ils entretiennent avec la mort des abeilles;

    ATTENDU QUE le mode d’action systémique des néonicotinoïdes implique que les mesures traditionnelles d’atténuation des risques, qui imposent notamment aux agriculteurs de modifier leurs semeuses et leurs pratiques de plantation, peuvent occasionner des frais additionnels pour les agriculteurs sans protéger pour autant les pollinisateurs du danger;

    IL EST RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada demande à l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) de suspendre immédiatement l’homologation des composés néonicotinoïdes, ce qui résultera en un moratoire immédiat sur la vente et l’utilisation de ce type de technologie au Canada;

    IL EST EN OUTRE RÉSOLU QUE la santé des pollinisateurs devienne un critère plus déterminant dans les examens subséquents en vue de l’homologation de nouveaux pesticides à usage agricole, y compris en recourant à des méthodes d’essai qui permettent d’évaluer plus précisément les effets des insecticides à action systémique;

    IL EST EN OUTRE RÉSOLU QU’un gouvernement libéral contribue au leadership scientifique en assurant la vitalité mondiale à venir des pollinisateurs, en collaboration avec d’autres pays et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), afin d’appuyer la recherche et la surveillance nécessaires pour améliorer l’information sur l’état des pollinisateurs et établir un cadre de travail pour la conservation et la régénération des espèces de pollinisateurs dans les deux ans à venir.

    Parti libéral du Canada (Ontario)
    Comment ()
  • While Liberal members debate policy inside main hall at #LIB14 . RT @chrisrands : #lpc14 closer http://pbs.twimg.com/media/BhKdw0-IMAADMaz.jpg

  • 163. Résolution d’urgence sur l’Ukraine

    ATTENDU QUE nous avons observé une escalade progressive de la violence en Ukraine, avec au moins 100 personnes tuées au cours des derniers jours ;

    ATTENDU QU’il y a une détérioration évidente et dangereuse de l’ordre public à travers l’Ukraine ;

    ATTENDU QU’une paralysie politique s’est emparée du pays depuis les trois derniers mois, sans aucune preuve démontrant que le gouvernement de Ianoukovitch soit prêt à faire quelque changement que ce soit pour accommoder le nombre croissant de manifestants ;

    ATTENDU QUE le président Ianoukovitch a perdu toute crédibilité auprès d’une grande partie des citoyens ukrainiens ;

    IL EST RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada demande au gouvernement du Canada de travailler de près avec ses alliés et la communauté internationale pour :

    Faire pression sur le gouvernement de l’Ukraine pour tenir de nouvelles élections sous supervision internationale le plus rapidement possible ;

    Et qu’en attendant, il fasse les actions suivantes (si ce n’est pas déjà fait) :

    Imposer des sanctions personnelles, incluant geler les capitaux des membres du gouvernement ukrainien responsables pour le bain de sang sur la Place de l’Indépendance ;

    Envoyer des observateurs de haut niveau en Ukraine pour surveiller la situation sur le terrain.

    Fournir rapidement des visas sans frais aux Ukrainiens dont la vie est en danger.

    Caucus libéral
    Comment ()
  • 163. Emergency Resolution on Ukraine

    WHEREAS we have observed a growing and progressively deadlier escalation of violence in Ukraine, with as many as 100 people killed in recent days;

    WHEREAS there is a clear and dangerous breakdown in the public order across Ukraine;

    WHEREAS a political paralysis has gripped the country for the past 3 months, with no evidence whatsoever that the Yanuvovych government is willing to make any changes to accommodate the growing number of protesters;

    WHEREAS President Yanukovych has now completely lost all credibility with a very significant segment of Ukraine’s citizens;

    BE IT RESOLVED that the Liberal Party of Canada calls on the Government of Canada to work closely and forcefully with its allies and the international community to:

    Pressure the Government of Ukraine to hold new internationally supervised elections at the soonest possible date;
    And that, in the interim, it also takes action to do the following (if not already done):

    Impose personal sanctions, including freezing of assets on those in the Ukrainian Government responsible for the bloodshed in Euromaidan;

    Send high-level observers to Ukraine to monitor the situation on the ground;

    Provide expedited no-cost visas to Ukrainians whose lives are in danger.

    Liberal Caucus
    Comment ()
  • Send your thoughts: despite the gold-medal game, should the party leader be in the room during main policy debate? #cdnpoli
  • I've switched to CPAC 'cuz I'm a nerd that way
  • Justin Trudeau watching gold medal game at Liberal convention. #LPC2014 http://pbs.twimg.com/media/BhKfhPNIcAA4pek.jpg

  • 164. Emergency Resolution: Restoring Electoral Fairness

    WHEREAS the right to vote is a basic democratic right of all Canadian citizens, guaranteed by the Canadian Charter of Rights and Freedoms, and no citizen should be unfairly burdened in the exercise of that right.

    WHEREAS, in 2009, the Fifth Report of the Standing Senate Committee on Aboriginal Peoples noted the significant shortcomings of Bill C-31 during the 2008 federal election[1];

    WHEREAS, instead of correcting these problems, Bill C-23 will amend the Canada Elections Act by:

    Further restricting access to voting by disallowing vouching for voters, thereby preventing approximately 120,000 Canadians from voting;

    Threatening the independence of the Commissioner of Canada Elections, by making this position part of government rather than leaving it with Elections Canada, which is independently answerable to Parliament;

    Prohibiting the Chief Electoral Officer from communicating broadly with Canadians;
    Hampering investigations into election breaches, by failing to give the Commissioner the power to compel witnesses to answer questions or provide documents;

    BE IT RESOLVED that the next Liberal government of Canada, in consultation with Elections Canada, urgently enacts legislation to protect, strengthen and improve the electoral process by redressing the above concerns;

    BE IT FURTHER RESOLVED that as per recommendations of the Chief Electoral Office to have all parties and individuals keep copies of records and contracts with telemarketing companies employed by them to provide access to Elections Canada as required.

    Liberal Party of Canada (Alberta)
    Liberal Party of Canada (Quebec)
    Comment ()
  • 164. Résolution d’urgence : restaurer l’équité du processus électoral

    ATTENDU QUE le droit de vote est un droit démocratique de base pour tous les citoyens canadiens, garanti par la Charte des droits et libertés, et qu’aucun citoyen ne devrait se voir imposer un fardeau injuste quant à l’exercice de ce droit ;

    ATTENDU QU’en 2009, le cinquième rapport du Comité sénatorial permanent des peuples autochtones a dénoté les imperfections notables de la loi C-31 durant les élections fédérales de 2008[1] ;

    ATTENDU QUE, au lieu de corriger ces problèmes, la loi C-23 va amender la Loi sur Élections Canada en :

    - Restreignant encore plus l’accès au vote en ne permettant plus les attestations d’électeurs, empêchant ainsi environ 120,000 de voter ;

    - Menaçant l’indépendance du Commissaire d’Élections Canada, en faisant de son poste une partie du gouvernement plutôt que de le laisser avec Élections Canada, qui est responsable de manière indépendante devant le Parlement.

    - Empêchant le directeur général des élections de communiquer de manière large avec les Canadiens ;

    - Entraver les enquêtes sur les infractions électorales, en omettant de donner au commissaire le pouvoir de contraindre les témoins à répondre aux questions ou à fournir des documents ;

    IL EST RÉSOLU QUE le prochain gouvernement libéral du Canada, en consultation avec Élections Canada, promulgue d’urgence des lois pour protéger, renforcer et améliorer le processus électoral en réglant les problèmes soulevés ;

    IL EST EN OUTRE RÉSOLU QUE d’après les recommandations du directeur général des élections, l’ensemble des partis et des individus gardent des copies des contrats et ententes avec les compagnies de télémarketing employés par eux pour donner l’accès requis à Élections Canada.

    Parti libéral du Canada (Alberta)
    Parti libéral du Canada (Québec)
    Comment ()
  • 1. Résolution prioritaire : Stratégie nationale de transport

    ATTENDU QUE les retards dans les transports au Canada occasionnent une perte de plus de 5 milliards de dollars par année;

    ATTENDU QUE les municipalités, les provinces et les territoires ne disposent pas de fonds suffisants pour construire des systèmes de transport en commun modernes tout en continuant de procurer d’autres services essentiels;

    ATTENDU QUE de nombreuses villes canadiennes de toutes tailles sont à court de fonds pour financer leurs projets de transport en commun majeurs, comme, par exemple, les 6,2 milliards de dollars pour la ligne de désengorgement du centre-ville de Toronto, le milliard de dollars pour le transport en commun de la région de York, les 200 millions de dollars par année pour le projet décennal de Calgary, les 515 millions de dollars pour le réseau de trains légers sur rail du Sud-Est d’Edmonton et les 3,1 milliards de dollars pour la prolongation jusqu’à l’Ouest-de-l’Île de Montréal;

    ATTENDU QUE le financement de VIA Rail diminue et est actuellement laissé à la discrétion du cabinet, ce qui le rend imprévisible et non soumis à l’examen ou aux suggestions de la population;

    ATTENDU QUE le Canada est le seul pays du G7 à ne pas avoir de stratégie nationale de transport en commun;

    ATTENDU QUE la Fédération canadienne des municipalités a demandé au gouvernement fédéral de mettre en œuvre une stratégie nationale de transport;

    IL EST RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada consulte les provinces, territoires et municipalités et propose une stratégie nationale de transport intégrée et multimodale qui desserve les collectivités de toutes tailles, et ce dans les deux ans qui suivront son entrée en fonction au gouvernement;

    IL EST EN OUTRE RÉSOLU QU’un gouvernement libéral s’engage à mettre au point un système de financement du transport prévisible et fiable, sur une durée d’au moins 10 années, l’attribution des fonds devant être décidée par la population et en fonction de la croissance démographique prévue.

    Parti libéral du Canada (Ontario)
    Comment ()
  • 1. Priority Resolution: National Transportation Strategy

    WHEREAS traffic delays in Canada result in a loss of over $5 billion per year;

    WHEREAS municipalities, provinces and territories do not have sufficient funds to build modern transit systems while continuing to provide other essential services;

    WHEREAS many cities and towns across Canada, large and small, are facing funding shortfalls to fund their major public transit projects. Some examples include $6.2 billion for Toronto’s downtown relief line, $1 billion for York Region transit, $200 million per year for ten years in Calgary, $515 million for Edmonton’s southeast LRT and Montreal’s $3.1 billion extension to the West Island;

    WHEREAS VIA rail funding has been declining and is currently at the discretion of cabinet, thus being neither predictable nor subject to public scrutiny or input;

    WHEREAS Canada is the only G7 country without a national transit strategy;

    WHEREAS the Federation of Canadian Municipalities has called on the national government to implement a national transportation strategy;

    BE IT RESOLVED that the Liberal Party of Canada consult with provinces, territories and municipalities and propose an integrated, intermodal national transportation strategy, that serves large and small communities, within two years of taking office;

    BE IT FURTHER RESOLVED that a Liberal Government develop a predictable and reliable transportation funding commitment for at least 10 years, with the allocation of funds to be determined by the population and predicted growth of the population.

    -Liberal Party of Canada (Ontario)
    Comment ()
  • 21. Acknowledging the Past in Order to Move Forward: A Resolution to Officially Reject The 1969 White Paper

    WHEREAS the Liberal Party of Canada introduced ‘The White Paper’ in 1969 that sought to abolish the Indian Act, the legal relationship and nation-to-nation relationship between the Indigenous nations and Canada;

    WHEREAS ‘The White Paper’ was not agreed to by the Indigenous nations who agreed to share with Canada the lands and resources that are within its borders;

    WHEREAS the introduction of ‘The White Paper,’ in 1969, despite abandonment by the Liberal Party of Canada, has continued to undermine the Liberal Party of Canada’s relationships with Indigenous peoples due to little or no recognition by the of the impact such a policy could have;

    WHEREAS Indigenous philosophies require the past be recognized and accounted for in order to foster better relationships and a path forward;

    WHEREAS public acknowledgement by the Liberal Party of Canada that ‘The White Paper’ was a serious mistake will help build strong relationships and assist both sides of the Treaty relationship to move forward;

    BE IT RESOLVED THAT the Liberal Party of Canada, through its membership, national board, and elected representatives, at the 2014 Biennial Convention openly and with regret acknowledge that ‘The White Paper’ of 1969 was a serious mistake for the Party to consider and officially renounce what it stands for;

    BE IT FURTHER RESOLVED THAT the Liberal Party of Canada will not repeat the mistakes of the past and strive for meaningful consultation when considering legislation and policy that impact the rights of Indigenous peoples.

    Aboriginal Peoples’ Commission
    Comment ()
  • 21. Reconnaître le passé pour nous projeter vers l’avenir : une résolution visant à rejeter officiellement le Livre blanc de 1969

    ATTENDU QU’en 1969, le Parti libéral du Canada a présenté le « Livre blanc » qui visait à abolir la Loi sur les Indiens, la relation juridique et la relation de nation à nation entre les peuples autochtones et le Canada;

    ATTENDU QUE les Nations autochtones ont rejeté le « Livre blanc » et accepté de partager avec le Canada les terres et les ressources de son territoire;

    ATTENDU QUE la présentation du « Livre blanc » en 1969, malgré son abandon par le Parti libéral du Canada, a continué de miner la relation entre le Parti et les peuples autochtones à cause de la quasi-absence de reconnaissance de la part du Parti des effets d’une telle politique;

    ATTENDU QUE les philosophies autochtones exigent que le passé soit reconnu et pris en compte pour favoriser de meilleures relations et décider de la voie à suivre;

    ATTENDU QUE la reconnaissance publique de la part du Parti libéral du Canada que le « Livre blanc » était une erreur grave permettra de forger de bonnes relations et aidera les signataires des traités à faire évoluer favorablement leurs relations;

    IL EST RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada, par l’entremise de ses membres, du Conseil national d’administration et de ses représentants élus, reconnaisse ouvertement et avec regret lors du Congrès biennal de 2014 que le « Livre blanc » de 1969 était une erreur grave de sa part et renonce officiellement aux principes qui l’inspirent;

    IL EST EN OUTRE RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada ne répète pas les erreurs du passé et s’efforce de lancer des consultations constructives lorsqu’il envisagera des lois et politiques qui influent sur les droits des peuples autochtones.

    Commission des peuples autochtones
    Comment ()
  • 11. Priority Resolution: Equalizing On-Reserve Education

    WHEREAS one-third of First Nations students on-reserve attend First Nations schools;

    WHEREAS Aboriginal people have a higher financial rate of return to education than non-Aboriginal Canadians because, with education, the gap in earnings closes and largely catches up to non-Aboriginal earnings;

    WHEREAS presently, nearly 40 per cent of Aboriginal students do not finish high school;

    WHEREAS over the next 10 years, aboriginal young people will make up a significant portion of new entrants in the labour market;

    WHEREAS funding for schools on reserve lags that of other schools by roughly 30 per cent;

    BE IT RESOLVED that the Liberal Party of Canada supports First Nations rights to education and commits to funding First Nations schools equal to that of the Provincial funding allocations for Provincial operated schools; and

    BE IT FURTHER RESOLVED that the Liberal Party of Canada is committed to closing this education gap within its first term in government.

    Liberal Party of Canada (Saskatchewan)
    Comment ()
  • 31. Priority Resolution: Restoring Trust in Canada’s Democracy*

    BE IT RESOLVED THAT the Liberal Party pursue political reforms which promote:

    Open, democratic nominations of candidates;

    Fewer “whipped” votes in Parliament and more “free” votes requiring individual MPs to assume full responsibility for their decisions;

    Stronger Parliamentary control over public finances, including an annual deadline for the budget; accounting consistency among the Estimates and the Public Accounts; more clarity in voting on Estimates; a costing analysis for each government Bill; and a requirement that government borrowing plans must get Parliament’s pre-approval;

    A truly independent, properly resourced Parliamentary Budget Officer;

    A more effective Access-to-Information regime with stronger safeguards against political interference;

    An impartial system to identify and eliminate the waste of tax-dollars on partisan advertising;

    Careful limitations on secret Committee proceedings, Omnibus Bills and Prorogation to avoid their misuse for the short-term partisan convenience of the government;

    Adequate funding, investigative powers and enforcement authority to ensure Elections Canada can root out electoral fraud;

    Pro-active disclosure of parliamentarians’ expenses, a more transparent Board of Internal Economy and better audit rules;

    A truly independent Senate not based upon partisanship or patronage;

    AND BE IT FURTHER RESOLVED THAT immediately after the next election, an all-Party process be instituted, involving expert assistance and citizen participation, to report to Parliament within 12 months with recommendations for electoral reforms including, without limitation, a preferential ballot and/or a form of proportional representation, to represent Canadians more fairly and serve Canada better.

    Liberal Caucus

    (*) The democratic reform agenda described in this resolution represents a compilation of ideas developed by the Leader and the Caucus over the past year. Canadians want their Members of Parliament to be effective voices for their communities in Ottawa, and not merely mouthpieces in their communities for an all-too-powerful Prime Minister. Our goal must be greater transparency, accountability and participation in Canada’s political system, and fewer abuses which undermine the confidence of citizens and voters in the quality of their democracy.
    Comment ()
  • 31. Résolution prioritaire : restaurer la confiance en la démocratie canadienne

    IL EST RÉSOLU QUE le Parti libéral procède à des réformes politiques qui favorisent :

    des mises en candidature ouvertes et démocratiques;

    moins de votes « dictés » au Parlement et davantage de votes « libres », ce qui implique que les député(e)s assument la pleine et entière responsabilité de leurs décisions;

    un contrôle parlementaire plus rigoureux des finances publiques, ce qui inclut notamment une échéance annuelle pour la présentation du budget, la cohérence comptable entre les budgets des dépenses et les Comptes publics; un système de vote plus clair sur les budgets des dépenses; la présentation d’une analyse de coûts pour accompagner tout projet de loi du gouvernement; et l’obligation d’obtenir tout d’abord l’approbation du Parlement lorsque le gouvernement envisage d’emprunter de l’argent;

    un directeur parlementaire du budget totalement indépendant et doté des ressources adéquates;

    un processus d’accès à l’information plus efficace, comprenant des protections contre toute ingérence politique;

    un système impartial pour repérer et éliminer le gaspillage de deniers publics en publicité partisane;

    l’imposition de limites réfléchies au recours aux travaux secrets des comités, aux projets de loi omnibus et à la prorogation, afin qu’ils ne soient pas utilisés abusivement par le gouvernement à des fins partisanes à court terme;

    un financement, ainsi qu’un pouvoir d’enquêter et d’appliquer la loi suffisants, pour garantir qu’Élections Canada a les capacités nécessaires pour éliminer toute fraude électorale;

    la divulgation proactive des dépenses des parlementaires, des Bureaux de régie interne plus transparents, et de meilleures règles d’audit;

    un Sénat réellement indépendant qui ne soit pas basé sur la partisannerie ou le favoritisme ;

    IL EST EN OUTRE RÉSOLU QU’immédiatement après les prochaines élections, sera lancé un processus multipartite, auquel participeront des spécialistes et des citoyens, dans le but de déposer au Parlement, dans un délai de 12 mois, une étude et des recommandations concernant des réformes électorales – y compris, mais sans s’y limiter, un mode de scrutin préférentiel et/ou une forme de représentation proportionnelle – qui permettraient aux Canadiennes et aux Canadiens d’être représentés plus équitablement et au Parlement de mieux servir les intérêts du Canada.

    Caucus libéral

    (*) Le programme de réforme démocratique décrit dans cette résolution résume des idées approfondies par le chef et le caucus au cours de l’année écoulée. Les Canadiennes et Canadiens veulent que leurs député(e)s représentent réellement leur collectivité à Ottawa, et ne soient pas réduit(e)s à jouer dans leur collectivité un rôle de porte-parole au service d’un premier ministre trop puissant. Notre objectif doit être plus de transparence, de responsabilité et de participation au système politique du Canada, et moins d’abus qui minent la confiance de la population et de l’électorat dans la qualité de leur démocratie.
    Comment ()
  • 50. Résolution prioritaire : Stratégie énergétique nationale

    ATTENDU QUE la production et la consommation d’énergie sont des éléments fondamentaux du bien-être et du niveau de vie des Canadiennes et des Canadiens;

    ATTENDU QU’il est possible et avantageux d’aboutir à l’autosuffisance énergétique;

    ATTENDU QU’il est important pour le Canada de conserver et de diversifier ses marchés en matière de produits et services énergétiques;

    ATTENDU QUE les scientifiques sont unanimes sur le fait que les changements climatiques constituent une menace grave pour l’environnement qui exige des mesures rapides;

    IL EST RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada, en consultation avec les Canadiennes et les Canadiens, élabore et mette en œuvre une stratégie énergétique nationale qui fasse évoluer notre système de production d’énergie vers un système moins dépendant du carbone et qui respecte les engagements internationaux envers la réduction des émissions de gaz à effet de serre tout en accroissant la réussite économique.

    IL EST EN OUTRE RÉSOLU QUE la stratégie énergétique nationale :
    • veille à ce que la transition augmente le taux global d’emplois;
    • ait recours à des mécanismes marchands de réduction de la pollution et augmente la concurrence pour l’innovation en matière de technologies moins dépendantes du carbone;
    • élimine les subventions qui entravent la transition vers des technologies moins dépendantes du carbone;
    • définisse la notion de pauvreté énergétique et cherche à l’éliminer au Canada;
    • peaufine le processus de demande pour le rendre plus efficace en évaluant le coût total et les avantages de projets énergétiques donnés tout au long de leur cycle de vie;
    • cerne les obstacles interprovinciaux au commerce afin de les éliminer;
    • améliore l’accès et la diversité des marchés en matière de produits et de services énergétiques;
    • inclue des mesures qui optimisent l’utilisation et la conservation des ressources énergétiques;
    • établisse des procédures constitutionnelles consultatives significatives avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis, avant de procéder à l’élaboration de programmes énergétiques et/ou de ressources naturelles;
    • appuie la construction et l’entretien efficace de pipelines et de réseaux ferroviaires à travers le Canada grâce à une réglementation et une inspection appropriées;
    • fonde une Table ronde multisectorielle nationale sur l’énergie pour formuler des avis et surveiller les progrès dans l’atteinte des buts et objectifs de ladite stratégie énergétique nationale.

    Parti libéral du Canada (Alberta)
    Comment ()
  • 50. Priority Resolution: National Energy Strategy

    WHEREAS energy production and consumption is vital to Canadians well-being and standard of living;

    WHEREAS achieving energy self-sufficiency is possible and valuable;

    WHEREAS it is important for Canada to maintain and diversify its markets for energy products and services;

    WHEREAS the scientific consensus is that climate change is a serious environmental threat requiring rapid action to reduce greenhouse gas emissions;

    BE IT RESOLVED that the Liberal Party of Canada will, in consultation with Canadians, develop and implement a National Energy Strategy that will transition our energy system to a low-carbon system in line with our international commitments to reduce greenhouse gas emissions while enhancing our economic success.

    BE IT FURTHER RESOLVED that the NES will:
    • ensure the transition increases overall employment;
    • utilize market mechanisms to reduce pollution and enhance competition for innovation in low-carbon technologies;
    • Eliminate subsidies hindering the low-carbon transition;
    • define and seek to eliminate energy poverty in Canada;
    • Refine the application process to be more effective by assessing the full costs and benefits through the life-cycle of a proposed energy project;
    • evaluate and eliminate interprovincial trade barriers;
    • enhance access and diversity of markets for energy products and services;
    • take actions to maximize the efficient utilization and conservation of energy resources;
    • establish meaningful consultative, Constitutional processes with First Nations/Inuit/Metis prior to development of energy and/or natural resource programs;
    • support construction and effective maintenance of pipeline and railway networks across Canada with effective regulation and inspection;
    • establish a multi-sectoral National Roundtable on Energy to advise and monitor progress towards achieving the goals and objectives of the NES.

    Liberal Party of Canada (Alberta)
    Comment ()
  • Co-chair Ralph Goodale announces gold medal to policy crowd, while Justin Trudeau and Liberals watching on TV outside the room sing O Canada following the final horn.
    Comment ()
  • 61. Résolution prioritaire : Enjeux autochtones

    IL EST RÉSOLU QUE :

    Le Parti libéral du Canada :

    • établisse un processus de consultation accéléré, avec la participation pleine et entière des communautés des Premières Nations, afin de rédiger à nouveau les lois en vigueur dans le but d’encourager et d’appuyer le développement durable des communautés des Premières Nations;

    • crée un programme éducatif qui, grâce aux médias et d’autres moyens de communication, permettra à tous les Canadiens et Canadiennes de comprendre les origines historiques et le contexte des difficultés auxquelles sont confrontés actuellement les peuples autochtones et la population canadienne;

    • élabore, dans des délais raisonnables, une stratégie nationale afin de régler les revendications territoriales autochtones et les enjeux liés à l’obligation de consulter;

    • mette en place un processus assurant la participation des peuples des Premières Nations au règlement des questions touchant les ressources naturelles, afin que ces peuples puissent avoir leur part des revenus tirés des ressources situées sur des terres leur appartenant.

    JUSTIFICATION :

    Il est impératif que tous les Canadiens et Canadiennes sachent en quoi consistent les droits confirmés par la Proclamation de 1763 et les traités qui ont été conclus avec les peuples des Premières Nations, et soient au courant des dommages résultant des politiques liées à la Loi sur les Indiens et aux pensionnats. La population canadienne doit œuvrer avec les peuples des Premières Nations, dans un esprit de coopération et de respect mutuel, pour actualiser ces traités et les lois en vigueur. Lorsqu’il y a lieu, toutes les nouvelles lois doivent émaner d’un processus de collaboration et de consultation garantissant la pleine et entière participation des dirigeants des peuples des Premières Nations. Il doit avoir pour but d’instaurer des communautés autonomes, économiquement viables, correspondant véritablement à l’esprit des traités et capables de participer au futur développement économique du Canada tout en restant fidèles à leur patrimoine culturel et en gardant leur dignité.

    Parti libéral du Canada (Manitoba)
    Comment ()
  • 61. Priority Resolution: Aboriginal Issues

    BE IT RESOLVED:

    That the Liberal Party of Canada:

    Develop a process for an accelerated consultation with full participation of First Nation Communities to rewrite existing legislation with the intention of encouraging and supporting the development of sustainable First Nation communities;

    Introduce an Educational Program for all Canadians, through media or other means to provide all Canadians with an understanding of the history and background leading to the issues currently confronting Aboriginal Peoples and Canadians;

    Develop a national strategy to deal with Aboriginal land claims and duties to consult within a reasonable timeframe;

    Create a process for First Nation Peoples participation in natural resource issues in order for First Nation Peoples to share in revenues that are generated from the resources on First Nation lands.

    RATIONALE:

    It is imperative that all Canadians understand the Rights asserted in the Proclamation of 1763, the Treaties entered into with First Nation Peoples, and the damage created by the Indian Act and Residential School Policies. Canadians must work with First Nation Peoples in the spirit of cooperation and mutual respect to modernize these Treaties and legislation. Where applicable, all new legislation must be the result of a fully collaborative and consultative process with full participation of Aboriginal Peoples governing authorities. It must be aimed at building self-reliant communities that are economically sustainable and reflect the true intent of the treaties, allowing First Nation communities to participate in the economic future of Canada, while maintaining their cultural heritage and dignity.

    Liberal Party of Canada (Manitoba)
    Comment ()
  • 71. Résolution prioritaire : Améliorations du Régime de pensions du Canada

    ATTENDU QU’au Canada, environ 65 % des personnes travaillant dans le secteur privé n’ont pas de régime de retraite en milieu de travail pour compléter leur RPC;

    ATTENDU QUE les retraité(e)s qui n’ont que la pension du RPC comme source de revenu annuel vivent souvent bien au dessous du seuil de pauvreté (environ 266 000 aîné(e)s);

    ATTENDU QU’en contribuant au maximum au RPC, il est seulement possible d’avoir une pension équivalant à environ 25 % de son revenu, à concurrence de 12 000 $ par an;

    ATTENDU QUE l’Institut C.D. Howe a déterminé qu’il fallait avoir versé des contributions équivalant à environ 60 % du revenu canadien moyen pour avoir une pension de retraite de 24 000 $ par an;

    ATTENDU QU’on estime que seulement 1 Canadien sur 4 satisfait aux critères établis pour cotiser à un Régime enregistré d’épargne retraite (REER) et que, pour ceux qui satisfont à ces critères, il est souvent difficile de se constituer un fonds de retraite suffisant;

    ATTENDU QUE deux ordres de gouvernement partagent la responsabilité du RPC;

    IL EST RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada adopte une politique en faveur de l’amélioration et de la revalorisation du RPC comme moyen d’assurer un niveau de vie adéquat aux travailleurs et travailleuses retraités;

    IL EST EN OUTRE RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada utilise tous les moyens possibles pour harmoniser sa position avec celle de toutes les provinces qui sont en faveur d’apporter au RPC des améliorations visant à fournir aux aîné(e)s un revenu leur permettant de vivre leur retraite dans la dignité, sans avoir à craindre de tomber au dessous du seuil de pauvreté au cours des années où ils(elles) sont les plus vulnérables.

    Parti libéral du Canada (Terre Neuve et Labrador)
    Comment ()
  • 71. Priority Resolution: Canadian Pension Plan (CPP) Enhancements

    WHEREAS approximately 65 percent of private sector workers in Canada have no workplace pension plan to supplement their CPP;

    WHEREAS retired workers relying on the CPP annual income often fall significantly below the poverty line (approximately 266,000 seniors);

    WHEREAS the CPP maximum contributions only provide approximately 25 percent of income up to a maximum of $12,000 a year;

    WHEREAS the C.D. Howe Institute determined that a minimum of 60 percent contribution of the average Canadian income is needed to bring a retirement income to $24,000 per year;

    WHEREAS it is estimated that only 1 in every 4 Canadians qualify for Registered Retirement Saving Plans (RRSP) and for those who do qualify, it is often difficult to build meaningful retirement funds;

    WHEREAS responsibility for the CPP is a shared responsibility between two levels of government;

    BE IT RESOLVED the Liberal Party of Canada adopt a policy in support of CPP enhancements and expansion as a means of providing an adequate standard of living for retired workers;

    BE IT FURTHER RESOLVED the Liberal Party of Canada use all leverage possible to harmonize its position with all other provinces, which are in support of CPP enhancements that provide a retirement income for seniors who should be able to retire with dignity and not have to worry about falling below the poverty line in their most vulnerable years.

    Liberal Party of Canada (Newfoundland and Labrador)
    Comment ()
  • 165. La mort dans la dignité: légaliser la mort médicalement assistée

    ATTENDU QUE le choix de s’enlever la vie lorsqu’étant en phase terminale d’une maladie est très personnel, et qu’un adulte souffrant d’une maladie en phase terminale devrait avoir le droit de décider quand sa maladie et sa souffrance se terminent;

    ATTENDU QUE les professionnels de la santé, les familles et les patients seraient mieux protégés par un encadrement règlementé afin de recourir à la mort médicalement assistée;

    ATTENDU QUE les entités canadiennes et nationales telles que la Société royale du Canada et le Sénat canadien ont reconnu que la décision de mettre fin à sa vie est une question d’importance primordiale pour la politique publique canadienne;

    ATTENDU QUE le Québec a récemment mis de l’avant l’argument que la mort médicalement assistée constitue une partie importante des soins de fin de vie;

    ATTENDU QUE les preuves de juridictions qui permettent une certaine forme de mort volontaire médicalement assistée nous démontrent que les individus vulnérables peuvent être protégés;

    IL EST RÉSOLU QUE la mort volontaire médicalement assistée soit décriminalisée suite à un processus de consultations publiques conçu pour émettre des recommandations au Parlement, en suivant les critères d’accès et de supervision appropriés pour la fin de vie médicalement assistée;

    IL EST EN OUTRE RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada s’engage à travailler avec des professionnels issus de la communauté médicale et des parties prenantes pertinentes dans un effort collectif pour établir un protocole professionnel afin de décriminaliser la mort médicalement assistée au Canada.

    Commission libérale féminine nationale
    Jeunes libéraux du Canada
    Comment ()
  • 165. Death with Dignity: Legalizing Medically-Assisted Death

    WHEREAS, the choice to take one’s life when terminally ill is extremely personal, and adult patients suffering from a terminal disease should reserve the right to decide when their life ends and when their suffering ends;

    WHEREAS health care professionals, the family and the patient would be better protected by a regulatory framework for medically-assisted death;

    WHEREAS Canadians and national bodies such as the Royal Society of Canada and the Senate of Canada have recognized that end-of-life decision-making is a critically important public policy issue;

    WHEREAS Quebec has recently made the argument that medically-assisted death constitutes an important part of end-of-life care;

    WHEREAS the evidence from jurisdictions which allow some form of voluntary medically-assisted death demonstrates that the vulnerable can be protected;

    BE IT RESOLVED that voluntary medically-assisted death be de-criminalized after a public consultation process designed to make recommendations to Parliament with respect to the criteria for access and the appropriate oversight system for medically-assisted end-of-life.

    BE IT FURTHER RESOLVED that the Liberal Party of Canada commits to working with the professional medical community and relevant stakeholders in a collaborative effort to establish

    National Women’s Liberal Commission
    Young Liberals of Canada
    Comment ()
  • I might watch #lib14 pass resolutions for national programs they'll never deliver on @CPAC_TV ... to lull myself back to sleep. #cdnpoli
Powered by ScribbleLive Content Marketing Software Platform